"BLANC", le spectacle

BLANC est une création et une écriture originales mêlant musique, danse, théâtre et arts visuels. Il s'agit d'un spectacle qui se vit comme une expérience, quelque part entre les contes de Grimm et Alice au Pays des Merveilles, bordé de lumières, bercé de musiques. Il fait écho à l'enfant en chacun de nous...

Pendant un peu plus d'une heure, petits et grands sont invités à voyager à l'intérieur d'eux-mêmes par le prisme d'un personnage : BLANC. Celui-ci, alors qu'il n'a jamais rien ressenti, va vivre un voyage initiatique au pays des émotions, dont les couleurs sont les révélateurs. Personnage sans voix, BLANC s'exprime par le corps. Par la gestuelle, il converse avec la musique et discute avec les personnages.

Seulement deux comédiens sont sur scène et pourtant le public découvre une multitude de personnages, aux formes variées. Enveloppée d'un écrin technique facilitant le caractère onirique de la pièce, la lumière devient le troisième comédien. ELle structure l'espace, interagit avec les personnages, voile et dévoile, sublime et dissimule. Moderne dans sa réalisation technique, mêlant projecteurs asservis, vidéos et technologie LEDs, "BLANC" est un conte moderne qui espère laisser son empreinte dans une longue tradition d'histoires poétiques.

- - - - - - - - - - -

Pour aller plus loin, voici la note d'intention du spectacle rédigée par Emilie Sestier

"Blanc ; comme la neige de l’hiver où tout a commencé, comme la page sur laquelle on écrit une histoire, comme la lumière, éblouissante, dont le spectre gorgé de couleurs se déploie lorsqu’il traverse un prisme. Ce prisme, ce sont les yeux d’un binôme dont la rencontre est à la genèse du projet. Ensemble, Emilie et Jérémie, ont créé une expérience visuelle, sensorielle, émotionnelle unique.

L’idée de l’expérience germe du processus créatif. Le spectacle est un voyage construit et nourrit de plusieurs envies.

Celle de travailler en binôme, dans la création mais surtout sur scène. Bien qu’une équipe artistique nous ait rejoint à différentes étapes de la conception pour étoffer notre propos, tout le spectacle est pensé en autonomie afin que les deux interprètes puissent jouer ensemble malgré les défis techniques. Pensé, conçu et réalisé à deux.

Celle d’aborder les personnages de manière exigeante à la fois par la couleur, par le texte et la gestuelle. Ainsi, le spectateur est confronté à différents moyens d’expressions théâtraux. Le corps et les mots ont une importance équivalente. Ils s’expriment ensemble, brisant les frontières de la communication purement verbale.

Celle du traitement de la lumière comme partie prenante du propos. Il n’y a pas de décor, l’espace est structuré par les faisceaux et les monochromes colorés. La pénombre se fait sœur jumelle de la lumière, le spectre des couleurs explose, peignant un univers graphique très franc et immersif.

Le spectateur navigue entre plusieurs codes et conventions du théâtre et des propositions visuelles et sonores qui le désorientent. Ce parti pris permet de ramener au rêve, à l’irréel.

Où suis-je ? Quelle est cette histoire qui se joue devant moi, dont je suis le spectateur actif malgré moi ? Où m’emmène ce bateau que je n’ai pas senti m’emporter ? J’ai lâché mes repères pour en retrouver d’autres, un peu fous et peu habituels. Quelle est cette expérience dans laquelle on m’embarque, naviguant sans filtres des rires aux peurs, des curiosités aux malaises ? Préparer, désorienter, guider pour que l’esprit laisse place au ressenti, vecteur essentiel du spectacle. La volonté est de vivre intensément, ensemble, une histoire inscrite dans le présent".

© 2019 par la Compagnie L'un de l'autre. Tous droits réservés.

  • w-facebook